RGCQ logo

Services essentiels et construction résidentielle : le point sur la situation

Services essentiels et construction résidentielle : le point sur la situation

Montréal, le 16 avril 2020 - La liste des services essentiels sera élargie à partir du 20 avril pour y intégrer certaines activités de construction résidentielle, d’aménagement et d’entretien paysagers. Plusieurs restrictions s’appliquent à ces activités.

Tout d’abord, il est indispensable que tous les services essentiels qui sont assurés respectent les consignes sanitaires en vigueur. La santé publique est la première priorité. Aucune intervention, même urgente, ne devrait négliger les consignes du gouvernement pour éviter la propagation de la COVID-19.
 


Construction et rénovation résidentielle



Pour la construction résidentielle, il est précisé que : « seront autorisés les travaux permettant de compléter les livraisons d'unités résidentielles prévues au plus tard le 31 juillet 2020. Ceci comprend les travaux de construction et de rénovation, incluant ceux liés à l'arpentage et à l'inspection en bâtiments. Cela entraîne du même coup la réouverture de la chaîne d'approvisionnement de ce secteur de l'industrie de la construction, composée de nombreuses PME » (nous soulignons).

Pour être autorisés, des travaux de rénovation ou de construction résidentielle devront servir expressément à loger des personnes. Il ne s’agit pas de travaux d’agrément ou de modifications esthétiques mais bien de livraison d’unités résidentielles. L’objectif principal est de lutter contre la crise du logement et de s’assurer que personne ne se trouve sans domicile.

Pour que des travaux de rénovation résidentielle aient lieu en copropriété, il faut donc que ces travaux servent à loger des personnes et que la date de livraison initiale prévue soit au plus tard le 31 juillet 2020. Si une unité avait été ravagée par le feu ou par un autre sinistre, la rendant inhabitable, les travaux de rénovation seront considérés comme essentiels. S’il s’agit de peindre les murs avant d’emménager, ou encore de rénover une cuisine existante et fonctionnelle, ces travaux ne répondent pas aux critères définis par le gouvernement. Ils devraient donc être reportés jusqu’à ce que le gouvernement les autorise à nouveau.

Il est important que les administrateurs et les gestionnaires communiquent efficacement autour de ces critères pour garantir la sécurité de tous les occupants de la copropriété.
 


Aménagement, entretien paysager et piscines



Concernant l’aménagement et l’entretien paysager, il est précisé que les services incluent les « pépinières, centres jardin et commerces de piscine ». Les services d’entretien des piscines étaient déjà inclus dans les services essentiels. Cela ne signifie pas que l’utilisation des piscines est considéré comme un service essentiel et ces équipements devraient rester fermés pour l’instant.